PS du Pays de Romans
PS du Pays de Romans

Dans l’air du temps !

Le par

MQ moins 40 pour cent

Madame le Maire s’ingénie à clamer son indépendance partisane pourtant ses actes passés ne laissaient guère planer de doutes sur son positionnement à droite de l’échiquier politique.

Après tout pourquoi pas?

Toutefois le conseil municipal du 3 novembre 2014 nous a permis de constater une évolution notoire  et inquiétante  pour notre démocratie locale.

Le rabotage conséquent des subventions prévues en 2015 (moins 40%) aux associations de l’Éducation Populaire (MJC et Maisons de Quartier) vient s’ajouter au refus d’attribuer des locaux au Secours Populaire sous un prétexte fallacieux.

Sale temps donc pour les associations Romanaises dont l’intitulé contient le mot « Populaire » connoté sûrement  dans l’inconscient de la majorité municipale à « gauchiste » et à « opposition subversive ».

Ces deux exemples rappellent la gestion dans les  communes frontistes où leurs premières décisions visent toujours à sanctionner le tissu associatif.

Rappeler vous hier Marignane et Orange et, aujourd’hui, Hayange, Béziers, … !

Au Conseil Municipal du 3 novembre 2014, Marie Hélène THORAVAL a reçu un appui préalable et remarqué de M. Pinet (FN historique) sur sa politique d’assainissement des finances locales appliquée bien entendu  en priorité aux plus fragiles et aux plus dépendants.

La connivence à peine voilée entre la municipalité THORAVAL et le FN se fait  à pas feutré, mais de manière inéluctable et constante depuis les élections municipales et toujours pour des raisons bien sûr justifiées.

Bref, La majorité municipale vient de s’enrichir de 2 nouveaux éléments lepénistes.

Ces assauts d’amabilité ne présagent rien de bon surtout quand opportunisme et démagogie règnent en maître et président aux décisions.

La Gauche et la Droite, ça n’est vraiment pas pareil !

 
Michel DELHOMME,  pour la section PS du Pays de Romans
 
 

Sur le même thème, lire aussi :

Cette mesure mise en place par la ville que nous avons découverte une fois encore par voie de presse demanderait à ce que l'opposition ait connaissance des taux d'évolution de
Le par
Mme Latifa Chay candidate aux élections législatives sous l’étiquette « La République en Marche » annonce par la voix
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :